Notre petit garçon si sensible ….

Je l’ai toujours perçu, toujours su …

Imperceptiblement, j’ai toujours senti chez Loulou une forme de sensibilité exacerbée.

Une sensibilité si désarmante et si troublante.

Une sensibilité telle que je ne sais pas trop comment la gérer au quotidien.

Bébé, il était calme, zen …je l’ai vite appelé mon père tranquille.

Un bébé de bonne humeur, cool, et qui, déjà, pouvait rester seul des heures à jouer, hyper concentré sur ce qu’il faisait.

D’ailleurs, aujourd’hui, il tire toujours son petit bout de langue quand il est concentré à fond … et moi je fonds 🙂

Il a toujours été bonne pâte, détestant la bagarre et recherchant toujours la compagnie d’enfants calmes.

L’entrée à l’école ne fut pas simple.

Loulou était trop tout : trop sensible, trop timide, trop calme.

La maîtresse était inquiète quant à cette sensibilité, surtout par le fait que Loulou était très peu bavard.. Je l’avais rassuré quant à sa capacité de paroles, très grande à la maison 🙂

Un Loulou en confiance est un Loulou qui parle …et beaucoup!!

Puis le temps des copains est venu … enfin.

Loulou a des amitiés sélectives, peu nombreuses.

Il aime peu, mais quand il aime, c’est sans limite.

Il a du mal à partager ses copains, et n’apprécie pas beaucoup quand un copain a l’idée d’aller voir d’autres petits camarades. Loulou aime avoir l’exclusivité !!

Nous abordons cette dernière année de maternelle, avec une pointe d’inquiétude.

mainloulou

Sa mignonne petite main dans la mienne … être toujours reliée à lui pour lui transmettre tout notre amour ❤

Parce que son meilleur copain et sa meilleure copine ont tous les deux déménagés ….

Parce que c’est un petit garçon très scolaire, calme, et qui ne demande qu’à apprendre …

Parce que c’est un petit garçon qui adore la routine, et déteste donc le changement, source d’inconnu et de stress …

Parce que nous sentons que sa trop grande sensibilité pourrait être préjudiciable dans son épanouissement à l’école, et dans la vie en général …

C’est pourquoi, sur sa demande expresse et récurrente, nous l’avons inscrit au foot.

J’ai tout de suite senti que cela serait quitte ou double : soit cela le boosterait pour l’ouvrir aux autres et au groupe, soit cela le stresserait

Bingo !! Cela l’a totalement bloqué !! Trop de bruit, trop de monde, trop de contacts.

Parce que dès que tu lui parles de foot et que cela le fait pleurer, c’est qu’il y a un problème.

Après plusieurs séances manquées, nous nous sommes résolus à le désinscrire … parce que une activité extra scolaire doit être source de plaisir et d’épanouissement, et non de stress et d’angoisse ….

Nous avons donc demandé, après mûre réflexion, à ce que Loulou rencontre la psychologue scolaire.

Cela s’est passé sans nous, sur le temps de classe.

Le compte rendu nous a confirmé tout ce que nous savions : Loulou est « ultra sensible, performant, en avance, il intellectualise tout et est limite inhibé en classe ».

Sans compter sur le fait qu’il s’embête au quotidien …

Mais Loulou ne sautera pas la GS, parce qu’il a besoin de mûrir sur l’affectif…

La psychologue scolaire m’a bien confirmé également que le foot ne lui convenait pas du tout, mais alors pas du tout.

Le fiasco.

Nous en sommes là.

Avec ce que nous savions déjà.

Avec un Loulou toujours très sensible.

Nous essayons de satisfaire son insatiable curiosité en le nourrissant de visites en tous genres : châteaux, musées, et surtout nous le laissons jouer des heures avec ses Kapla, ses Légo technic (nous éclusons les boîtes pour les 7-12 ans j’hallucine) et le laissons s’évader avec ses très nombreux livres.

Nous essayons de faire du mieux possible, disons que nous tentons d’aider Loulou dans son cheminement d’enfant très sensible.

Parce que je ne sais pas toujours comment faire, ni comment répondre à ses demandes.

Loulou nous pousse dans nos retranchements, et nous force à nous questionner sur notre façon d’être parents.

Je suis parfois perdue, et surtout triste, devant mon Loulou qui n’arrive à surmonter son petit démon de sensibilité…

Nous l’entourons et le rassurons, mais nous sommes parfois autant submergés que lui.

La sensibilité est souvent perçue comme une faiblesse, mais s’il arrive à la transformer en atout, il aura alors acquis une grande force de caractère, qui lui permettra de franchir tous les obstacles que la vie lui présentera 😉

Publicités

6 réflexions sur “Notre petit garçon si sensible ….

  1. Ton loulou me fait penser à mon petit cousin, il a 11 ans désormais, il a été adopté et n’a pas la peau blanche, petit il était très sensible, se posait des milliards de questions qu’un adulte aurait pu poser, aujourd’hui c’est un pré ado assez sûr de lui, complètement différent du petit garçon que j’ai pu connaître et très intelligent. J’espère que ton petit coeur saura faire de sa sensibilité sa force. Plein de bisous ❤

    J'aime

    • Coucou
      Oui j’espère du fond du coeur que cette sensibilité sera une force pour lui
      Il a du caractère donc je suis sûre que cela sera le cas
      J’espère qu’il évoluera pour être mieux dans ses baskets!!
      Gros bisous 😉

      J'aime

  2. Le rôle de parent est loin d’être facile. On veut toujours que tout soit parfait pour nos enfants, mais la vie nous réserve parfois des surprises. Je suis sûre que vous ferez toujours de votre mieux, et ton loulou trouvera sa propre voie pour s’épanouir à sa façon. Bisous ❤

    J'aime

    • On apprend à être parents tous les jours
      Disons que Loulou nous pousse un peu dans nos retranchements et nous oblige à agir différemment d’avec sa soeur 😉
      Il trouvera son chemin j’en suis sûre!!
      Bises ❤

      J'aime

  3. Ton loulou n’a pas été diagnostiqué enfant précoce par la psychologue, ou est-ce qu’elle a émis cette hypothèse éventuellement ? Sa sensibilité, le fait qu’il s’ennuie en classe, sa « sélectivité amicale », le fait qu’il soit en avance…Tout ça m’y fait bien penser…

    J'aime

    • Il n’est pas diagnostiqué pour le moment.
      Il sera revu par cette psychologue scolaire en fin de CP. Là, il fait sa GS tranquillement.
      Nous sommes quasi sûrs qu’il est en avance, maintenant reste à évaluer cette avance.
      Pour l’instant, nous le nourrissons autrement. en classe, cela va mieux. Par ex, il adore l’atelier chorale, il en parle beaucoup.
      Pour une activité extra scolaire, nous verrons l’an prochain pour lui trouver l’activité idoine.
      L’essentiel pour l’instant est de le rassurer, et le laisser s’épanouir.
      Wait and see!!
      😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s