Malaise…

Je voulais juste te faire partager un moment de vie…
…où quand les sentiments se téléscopent…
Je faisais mes courses, je rattrapais Loulou qui, en ce moment, se carapate souvent, notamment dans les supermarchés!!
Je le tiens, enfin!! et je peux m’adresser à la vendeuse…on commence à discuter, je lui dis qu’à cet âge, c’est pas facile, les enfants s’évadent, bref je raconte un tout petit peu de ma vie…
Et là, je t’assure, je ne l’avais jamais vu, elle se confie à moi et me dit des choses tellement personnelles, tellement intimes…
Peut-être que j’invite à la confidence mais là, je t’avoue, je me suis retrouvée tellement bête…
Elle me dit que les enfants c’est merveilleux, qu’il faut en profiter…surtout quand on arrive pas à en avoir et qu’on essaye depuis longtemps, que ça met le couple dans un équilibre précaire, que ça détruit moralement et physiquement…
Oups…je me suis trouvée là, avec mon Loulou gigoteur dans les bras, sans trop savoir quoi lui répondre…
Que dire…je n’ai jamais été confrontée à ce douloureux vécu, étant tombée enceinte très vite à chaque fois…je n’ai jamais connu les doutes, les interrogations, les tourments lorsque l’enfant si ardemment souhaité ne vient pas…
Je ne peux que compatir et lui souhaiter le meilleur, que leur souhait le plus cher se réalise mais ce sont des banalités, tellement plates…peut-être qu’elle s’est sentie soulagée, un tout petit peu, de pouvoir parler ainsi et j’espère lui avoir redonné espoir mais cela m’a fait prendre conscience à quel point tout est fragile…et qu’il faut savoir profiter des cadeaux que nous offrent le vie…
Voilà, je ne te connais pas mais je vous souhaite du fond du coeur de pouvoir tenir très vite dans vos bras ce petit bébé si tendrement et ardemment voulu…

Publicités

2 réflexions sur “Malaise…

  1. S'il y a bien une chose sur laquelle je m'auto-censure, c'est bien a fertilité … C'est vrai que des fois, j'aimerais râler après mais je me rappelle qu'il existe des couples qui ne le sont pas et que c'est extrêmement douloureux.

    Je sais que ma mère a été obligée de passer par de nombreuses piqûres et fausses couches avant de m'avoir. Plus « près » de moi, j'ai vu ma meilleure amie galérer pendant deux ans avant d'être finalement enceinte. J'ai vu son couple au bord du gouffre. Mais j'ai aussi vu sa joie quand elle a enfin été enceinte de son 1° enfant puis sa joie, cet hiver, quand elle m'a annoncé sa deuxième grossesse (même si celle-là n'a pas nécessité de bataille). Ce sont des moments douloureux qui, s'ils ne brisent pas le couple définitivement, le rendent plus fort mais qui ne s'oublient jamais.

    J'espère que cette femme finira par l'avoir cet enfant et qu'elle connaîtra les « joies » d'être épuisée par un énergumène qui ne se met jamais (ou si peu) sur pause …

    Bises

    J'aime

  2. Merci pour ton commentaire tout en sensibilité.
    Je ne pose jamais de questions quand il y a des amis ou autres qui seraient en âge d'avoir des enfants mais qui n'en ont pas car j'ai toujours peur de commettre un impair et de blesser.
    Je voulais juste partager ce moment et je mesure combien cela peut-être douloureux de ne pouvoir avoir d'enfants…J'espère sincèremenbt que cette jeune femme verra rapidement son souhait le plus cher se rélaiser.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s