De la théorie de la relativité ou la nécessité de relativiser son rôle de maman…

Non non, ne t’en vas pas!!
Je ne suis pas Mme Eisntein, quoique elle aussi, devait se poser de drôles de questions, peut-être…!!
Ne te dis pas: « Oups, avec un titre comme ça, le soleil a dû sérieusement lui taper sur le cibouleau… »
Je te rassure, je vais bien, tout va bien;-))
C’est juste qu’aujourd’hui je te parle de ce que me répète souvent Chéri à propos de mon rôle de maman
RELATIVISE!!!!

Quand les loulous hurlent quand je téléphone, j’en peux plus de pas pouvoir  discuter tranquillou plus de 2 mn…là, Chéri me dit: « C’est pas grave, tu rappelleras plus tard (mais c’est pas toujours possible et puis zut…j’ai encore d’appeler quand je veux, non mais!!) relativise« 

Quand les loulous dérangent ce que j’ai rangé pur la 10è fois (voire plus…), là, Chéri me dit :« C’est pas grave, on rangera ce soir quand ils seront couchés, relativise »
Quand les loulous prennent le bain et qu’ils balancent exprès par dessus-bord tous leurs jouets en arborant un large sourire de satisfaction, là, Chéri me dit: « C’est pas grave, on épongera, relativise »
Quand les loulous prennent notre lit pour un trampoline/aire de jeux, et que je me dis qu’il ne vas pas faire long feu, le lit, là, Chéri me dit: « C’est pas grave, il faut bien que les loulous s’amusent, relativise »
Quand les loulous font exprès de balancer de la nourriture partout, et que j’en ai marre de passer l’aspi quasi tous les jours, là, Chéri me dit: « C’est pas grave, on nettoiera plus tard (oui mais plus tard, le petit pois a eu le temps de se coller au tapis..), relativise »
Et ainsi de suite...j’ai Chéri qui relativise et moi qui prend tout dans l’absolu, sans le recul nécessaire?? et c’est tout ça qui, à force, me mine et fait que je suis pas exactement un modèle de mère calme et zen!

Il y a parfois avis de tempête à la maison et c’est vrai qu’on en discute souvent: je suis là en permanence avec les loulous et j’ai, je le reconnais, la tête dans le guidon et je vois pas parfois les belles petites choses qui peuvent avoir lieu sous mes yeux…

Bon, je vais essayer de relativiser, de me dire que finalement ce n’est pas si grave, que c’est juste des petites anecdotes du quotidien de la vie d’une maman mais que bon, flûte, y en a marre d’avoir un appart qui ressemble à une piscine/bazar géant et que mes oreilles réclament un peu de calme!!

Arrives-tu à relativiser toutes ces petites contrariétés du quotidien???

Crédit photo: 
http://nicolamori.blog.lemonde.fr/files/2010/04/6a00d8357ebb3569e200e54f7e32f08833-800wi.1272039703.thumbnail.jpg

Crédit photo: http://www.agilex.fr/wp-content/uploads/2009/03/grenouille-crise.jpg

Publicités

2 réflexions sur “De la théorie de la relativité ou la nécessité de relativiser son rôle de maman…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s